In Nomine Satanis & Magna Veritas en téléchargement légal

Vous adoriez In Nomine Satanis / Magna Veritas (INS/MV pour les intimes) ? On vous en a beaucoup parler, mais vous n’avez pas eu le plaisir d’y jouer ?

Et bien mes petits amis, fans comme profanes, voilà une petite nouvelle qui va vous plaire :

Le site le XXIème ciel met à votre disposition la collection quasi complète de INS/MV toutes éditions confondues en PDF !!!

En règle générale, nous ne devrions pas en parler ici, mais cette fois ci nous le pouvons, car le site dont nous parlons dispose de l’autorisation d’Asmodée Éditions de les publier à la condition sine qua non que le téléchargement soit gratuit.

Aussi mes bons amis, n’hésitez pas à vous ruer sur ce site afin de découvrir cette petite merveille de Croc, et de le faire découvrir à vos joueurs déjà désireux de s’y essayer.

Et vous, connaissez vous d’autres JdR / JdRA disponibles gratuitement et légalement en téléchargement ?

PS : Nous vous rappelons que le téléchargement ne remplace pas un bon livre papier, et que le téléchargement illégal nuit gravement à votre passion.

PSS : Merci à Jacen pour sa trouvaille ! Rendons à Caesar ce qui est a Caesar 😉

Casus Belli – Pas de n°6 pour Pâques ?

Tous les lecteurs de notre bien-aimé Casus dit « le Réssucité » se posent ou se posaient la question : « Mais quand sortira donc le n°6 ? »

La question peut paraître simple, mais les réponses ne le sont pas, alors je vais essayer de vous en donner les raisons :

Difficultés financières

Actuellement, la nouvelle rédaction de Casus Belli rencontre des difficultés financières malgré un objectif de ventes presque réalisé (Merci Casus de m’avoir corrigé) et un business plan conforme à la réalité.

Mais pourquoi alors ?

Et bien d’une part, il y a le manque de soutien de la part des institutions bancaires, qui selon Stéphane G. (et qu’il me corrige si je déforme la réalité), refuseraient de faire des avances de trésorerie, ce qui est évidemment délicat pour une entreprise devant régler ses impressions avant de recevoir le bénéfice des ventes (et croyez-nous, cela peut mettre beaucoup de temps avant qu’un éditeur touche le fruit de son labeur).

En l’absence d’avance de trésorerie, notre cher Casus doit donc attendre les rentrées d’argent du n°4 et du n°5 avant de pouvoir avancer le montant de l’impression du n°6.

Le rôliste moderne serait-il irresponsable ?

Selon moi, oui. Ne pas se préoccuper de l’avenir d’une revue qui nous est dédiée et que nous lisons, est une forme d’irresponsabilité envers sa passion, donc envers soi-même.

Je suis persuadé que si ceux qui achètent leur Casus chez le libraire, prenaient le temps de faire la démarche de s’abonner, le Casus ne s’en porterait que mieux.

Oui, c’est aussi simple que cela, car un abonnement, c’est un lecteur pour 1 année et qui règle ses numéros en avance. Mettez vous à la place de l’éditeur et de sa banque maintenant, ne pensez vous pas qu’il aurait plus de poids auprès d’elle si il pouvait dire : 50% voir 60% du lectorat est abonné ?

Oui, la vente au numéro est une activité difficile et laborieuse, et je pense qu’ils méritent que nous les épaulions pour qu’ils puissent encore longtemps nous donner de beaux numéros riches de contenus.

Sinon, selon vous, Casus aurait il une autre alternative ?

PS : Et pour ceux qui se poseraient la question, non je ne fais pas partie de la rédaction de Casus, et oui je suis abonné 🙂

Jeu de Rôle Magazine n°14

Le nouveau numéro de JdR Mag’ est de sortie ! Et en PDF s’il vous plait 😉

Ce n°14 de 49 pages contient tout ce qu’il vous faut en attendant la sortie du 15 dans vos kiosques (le pourquoi du comment est expliqué ici) :

  • Interview de Studio 09
  • Interview de Moebius
  • Un dossier Dungeons & Dragons avec un bel hommage à Gary Gygax, notre père à tous.
  • Un scénario pour Anoë (*se prépare à recevoir des fruit pourris* ??? C’est quoi ???)
  • Une belle suite d’articles à destination des MJ, contenant notamment un article sur les joueurs insupportables (N’est ce pas Synochrate et Lunathir 😉 )
  • Et toutes les rubriques habituelles (pour le format PDF j’entend).

Un bon numéro donc.

Juste un mot pour Guillaume si il nous lit :

« Guillaume,

J’aime ton mag’ et sa communauté de bénévoles, mais s’il te plait ne reproduit pas l’erreur de Play Factory avec Dragon Rouge, ne t’en sers pas pour te faire ta propre promotion toutes les deux pages !

Et met en avant les bénévoles qui participe au mag’, avec pourquoi pas, des cadeaux de chez toi 😉 .

Amicalement »

Voilà, ce sera tout pour la touche moralisatrice 😛

Au fait, pour le télécharger, suivez le lapin blanc

VerZine n°0, le fanzine dédié au jeu Vermine

Nous sommes le 15 Mars 2011 (petit décalage spatio-temporel oblige), et une petite merveille fait son apparition sur la toile :

VerZine n°0

Mais qu’est ce donc que cela, vous demandez-vous, n’est ce pas ? Et bien il s’agit du premier numéro d’un fanzine entièrement dédié à Vermine.

Quoi ? Vous ne connaissez pas Vermine ?

Laissez-moi vous le présenter brièvement alors :

Vermine est une jeu de rôles de Julien BLONDEL édité par le 7ème Cercle en Novembre 2004.

Vermine remporte le GROG d’Or 2005.

Pour faire court, Vermine tente une approche nouvelle : « Qu’est ce qu’il se passerait si dame nature mettait tout en oeuvre pour se débarrasser du parasite humain ? ». C’est donc dans ce cadre que vous allez endosser la peau d’un humain de la Terre de 2037 dans une situation délicate et où la survie est une lutte de chaque instant.

Maintenant que le cadre est posé, parlons un peu du sujet principal, qui est donc le premier numéro de VerZine.

Il s’agit donc d’un fanzine au format PDF de 34 pages réalisé par la Communauté Vermine.

Le zine contient des fausses news qui vont bien, deux nouvelles très bien rédigées, des inspirations très verminesques ainsi qu’un scénario complet et très bien documenté.

Et pour illustrer mes propos, je ne peux résister à un petit copier-coller du Zine :

Rappelle-toi, homme.Rappelle-toi de tes ancêtres, de ceux qui ont osé affronter la grande Gaïa. Tout ce que je dis est la pure vérité ; aussi éblouissante que la lumière de l’astre Soleil qui te permet de voir la beauté du monde qui t’entoure. La vérité éclaire oui mais elle rend aussi parfois aveugle. Et cette vérité hélas, est sans doute la plus sombre detoutes…

Nous ne pouvons donc qu’applaudir l’initiative, et espérer la sortie prochaine du numéro 1 (qui sera donc le 2ème).

Longue vie à Vermine, et longue vie à VerZine !

Au fait, qui parmi vous continuera à collectionner des phasmes après avoir affronter une coccinelle haute comme un Berger d’Anatolie ?